Qu’est-ce que la continuité électrique ?

Par définition, nous appelons continuité électrique la capacité d’un système à assurer une trajectoire complète pour la circulation du courant, sans interruption dans l’ensemble du circuit. Si nous prenons, par exemple, le cas d’un interrupteur en position « ON », on dit qu’il assure un courant électrique continue.

Cette continuité peut être interrompue, si l’interrupteur est mis en position « OFF ». Seul un circuit fermé, complet et mis sous tension assure une continuité électrique. Quel est alors le principe de la continuité électrique et pourquoi la mesurer ?

Comprendre le principe de la continuité électrique

Afin de comprendre le principe de la continuité électrique, il est nécessaire de réaliser un test de continuité. Ce test consiste à déterminer si un circuit est ouvert ou fermé. Pour cela, nous avons besoin d’un testeur de continuité électrique qui est le multimètre.

Le test de continuité, réalisé quand le circuit à l’essai est hors tension, nous permet de déterminer l’état du circuit s’il est ouvert ou fermé, des conducteurs, des fusibles ainsi que le fonctionnement des commutateurs.

Pourquoi mesurer la continuité électrique ?

La mesure de la continuité électrique est nécessaire afin de s’assurer qu’un circuit électrique fonctionne correctement pour alimenter l’appareil ou le système branché. Elle permet aussi de déterminer quels sont les circuits d’un tableau électrique vétuste et de repérer si un système présente des défaillances et des dommages internes.

Suite à un dysfonctionnement quelconque, un circuit peut ne pas assurer le passage du courant. Ceci peut arriver à cause d’un mauvais branchement, des fils électriques coupés, un disjoncteur divisionnaire cassé, un interrupteur défaillant, etc.

Il est également essentiel d’effectuer le test de continuité électrique pour vérifier si la mise à terre est bien fonctionnelle ou non. Pour assurer une bonne protection et permettre l’évacuation du courant défectueux, le fil de la terre doit garantir une continuité optimale.

Au cours d’un test de continuité, le multimètre émet un signal sonore pour dire qu’il a détecté un circuit fermé. Les appareils de test se distinguent les uns des autres par le niveau de résistance nécessaire pour déclencher ce signal. La plupart des multimètres signalent la présence d’un circuit fermé, soit de la continuité électrique, pour les mesures de la résistance électrique de 0 à 50 ohms.

A lire aussi: Quel est la différence entre Volt et Ampère ?

Comment tester la continuité électrique ?

Pour des résultats pertinents, il est essentiel de débrancher le circuit électrique de toutes les sources. En cas de la présence d’un circuit avec disjoncteur, activez l’option permettant l’interruption de la circulation de courant électrique. Il est primordial que les condensateurs doivent être en mode décharge. Les appareils de test sont dotés d’une protection de surcharge qui, quand le circuit n’est pas débranché, bloque le courant afin d’obtenir des valeurs exactes.

Voici les étapes à suivre pour effectuer le test de la continuité :

  1. Mettre le sélecteur rotatif en mode Test de continuité
  2. Activer la touche de continuité, s’il est nécessaire.
  3. Connecter le cordon de test noir à la fiche COM
  4. Introduire le cordon rouge dans la fiche VΩ. Pour retirer les fils, il faut opérer dans l’ordre opposé : le rouge en premier, le noir en second
  5. Relier les cordons de mesure au système en cours de test
  6. Si un circuit fermé est détecté, le multimètre émet un son

En conclusion, la continuité électrique permet de contrôler le fonctionnement de différents appareils électriques, vérifier aussi le fonctionnement d’un circuit ou d’un disjoncteur ainsi que les performances de la mise à terre. N’hésitez pas à faire appel à notre entreprise d’électricité à lyon pour effectuer la mesure de la continuité électrique.

Laisser un commentaire